UFITAA – Unité Familiale Inter-hospitalière pour les Troubles du comportement Alimentaire de l’Adolescent

offre de soins UFITAA – Unité Familiale Inter-hospitalière pour les Troubles du comportement Alimentaire de l’Adolescent

Présentation

L’UFITAA est une unité innovante pour la prise en charge ambulatoire des troubles du comportement alimentaire chez l’adolescent à l’hôpital Jean-Verdier à Bondy


Ce centre est né d’une volonté de coordonner la prise en charge des Troubles du Comportement Alimentaire sur le territoire nord-est Francilien.


L’hôpital universitaire Jean-Verdier, AP-HP et l’établissement public de santé de Ville-Evrard ont mutualisé leurs compétences et leurs expertises au service des adolescents souffrant de Troubles du Comportement Alimentaire, ainsi que de leur famille.


Basée sur un modèle anglo-saxon qui a déjà fait ses preuves, l’UFITAA intègre quatre points forts, gages de meilleurs résultats thérapeutiques :

  • proposer une prise en charge coordonnée précoce,
  • réalisée en ambulatoire,
  • centrée sur la famille en incluant les parents,
  • proposant des actions intensives et intégrées avec l’intervention de pédiatres et pédopsychiatres.

L’objectif central est de proposer au jeune un parcours de soins visant à limiter le recours à l’hospitalisation conventionnelle, afin de tenter de minimiser le risque de rupture sociale de l’adolescent

Prise en charge

Un parcours coordonné permet au médecin de ville, grâce à un numéro unique, d’adresser un jeune en cas de suspicion de TCA. Après examen de la demande, si le risque de trouble du comportement alimentaire semble avéré, le jeune patient et sa famille sont accueillis à l’hôpital Jean-Verdier, AP-HP pour une évaluation multidisciplinaire.


Un entretien et un examen cliniques minutieux avec les intervenants de l’équipe sont nécessaires pour établir un diagnostic et une évaluation des risques.


Les soins ambulatoires à instaurer seront ensuite expliqués et proposés sur place à l’adolescent et sa famille, dans la majorité des cas dans un parcours d’hospitalisation de jour. L’essentiel du traitement repose en effet sur une thérapie avec la famille (thérapie familiale spécialisée) et un suivi pédiatrique renforcé, associés en fonction des besoins à des soins psychothérapiques ou psychomoteurs individuels, ainsi qu’un soutien diététique.


Selon la gravité du TCA et des facteurs de risques associés, l’adolescent se verra prescrire 10 à 20 séquences de soins, sous la forme de passages en hôpital de jour de façon hebdomadaire ou bimensuelle. Le suivi s’étale sur environ 1 an.

Une équipe pluridisciplinaire

L’équipe est composée de pédiatres, pédopsychiatres, psychologues (thérapeutes familiaux et individuels), infirmiers, diététicienne, psychomotricienne…).

En savoir plus sur l'UFITAA