Chirurgie ambulatoire

Avoir une intervention chirurgicale « en ambulatoire » consiste à entrer à l’hôpital le matin, y être opéré(e) dans la journée, retrouver le soir même son cadre de vie, tout en étant sécurisé, et après avoir passé moins de 12 heures à l’hôpital !

La chirurgie ambulatoire : une organisation de qualité au service du patient

Ce mode de prise en charge est récent et s’étend à des interventions de plus en plus nombreuses. Elle a pu être mise en pratique grâce à l’amélioration des techniques chirurgicales (notamment depuis l’essor de la cœlioscopie), mais aussi des techniques anesthésiques et surtout de la maîtrise de la douleur postopératoire. Le patient, dont le court séjour doit être minutieusement orchestré, bénéficie d’un confort sécurisé, d’un bien être psychologique dans un environnement et une ambiance plus agréables que dans ceux de l’hospitalisation conventionnelle.

Du côté des patients

L’activité est en plein essor, un nombre croissant de patients ont été déjà pris en charge en ambulatoire. La satisfaction d’être parfaitement encadré et d’être opéré dans un confort sécurisé et avec un bien être psychologique plus adapté pour leurs pathologies que l’hospitalisation conventionnelle semble satisfaire l’ensemble des patients concernés. L’information qui leur est délivrée en amont est bien entendu primordiale. La connaissance de chaque étape du processus ambulatoire est essentielle puisque le patient est au cœur du bon fonctionnement de ce processus.

« Des critères de sélection rigoureux sous-tendent la sélection ou non, pour un patient, de l’hospitalisation en ambulatoire : temps de trajet, accompagnement d’une tierce personne, consultation d’anesthésie, téléphone… »

Pr Corinne Vons, Responsable de l’Unité de Chirurgie Ambulatoire