Centre des explorations fonctionnelles

offre de soins Centre des explorations fonctionnelles

Présentation

Lorsque la grossesse n’a pas été marquée par un évènement particulier, la surveillance au centre des explorations fonctionnelles de l’hôpital Jean-Verdier à Bondy débute aux alentours de 39 semaines d’aménorrhée, environ 8 mois et demie de grossesse.


S’il existe des antécédents ou une pathologie particulière, que ce soit chez la maman ou chez le bébé, la surveillance peut démarrer plus tôt et être plus rapprochée : 1, 2 ou 3 fois par semaine.


La consultation au centre comporte :

  • l’examen des urines
  • la prise de la pression artérielle
  • l’enregistrement du rythme cardiaque de l’enfant pendant de 30 min. minimum (monitoring ou cardiotocogramme)

Les échographies

Au cours de la grossesse, trois échographies sont recommandées : une au premier trimestre, une au second et une au troisième.


Elles apportent des informations qu’aucun autre examen ne peut fournir comme :

  • l’âge exact de la grossesse
  • le nombre de fœtus
  • la croissance
  • l’étude des organes et des membres à la recherche d’une éventuelle malformation dont pourrait être atteint l’enfant

Malgré les améliorations techniques, l’échographie n’est pas une technique parfaite. Il peut se produire qu’une anomalie ne soit pas détectée à l’examen.

i

Bon à savoir

Les échographies sont sur rendez-vous en fonction des places disponibles. Dans le cas où l’examen ne puisse pas avoir lieu à l’hôpital Jean-Verdier, une liste de centres d’échographies est à disposition à l’accueil de la maternité. Un double de l’échographie sera remis à la fin de l’examen.

Le doppler

Il permet de mesurer la vitesse du flux sanguin dans certains vaisseaux du fœtus ou du placenta. Il observe la qualité des échanges sanguins entre la maman et le fœtus.

Le doppler n’est pas pratiqué de façon systématique durant la grossesse. Il n’est réalisé qu’en cas de complications chez la maman ou son bébé : diabète gestationnel, hypertension, retard de croissance in utéro, anomalie du liquide amniotique ou lors d’une grossesse à risque.

L’échographie du col de l’utérus

Une sonde fine recouverte d’une protection est positionnée dans le vagin et permet de mieux visualiser certaines parties du fœtus ou des annexes (placenta, membranes) et d’apprécier la longueur exacte du col et son degré d’ouverture.

Consultez le livret d’accueil de la maternité

Votre avis est important pour l’AP-HP
Nous souhaiterions recueillir votre avis sur les sites internet de l’AP-HP.

Cette enquête ne prendra que 3 minutes.