La prise en charge des cancers à AP-HP.Hôpitaux Universitaires Paris Seine-Saint-Denis

offre de soins La prise en charge des cancers

AP-HP.Hôpitaux Universitaires Paris Seine-Saint-Denis offre une prise en charge médicale et chirurgicale de la plupart des cancers, à tous les stades de la maladie. Le groupe hospitalo-universitaire – Avicenne, Jean-Verdier, René-Muret – offre une prise en charge globale et un circuit diagnostic & thérapeutique complet, adapté à chaque patient.

Qu’est-ce que le cancer ?

Le cancer est une maladie au cours de laquelle certaines cellules du corps se développent de façon anormale dans un ou plusieurs organes. Il n’y a pas un seul et unique cancer, mais différents cancers qui varient selon l’endroit du corps où ils se développent et le type de cellules, d’organes qu’ils touchent. En France, il y a en moyenne près de 400 000 nouveaux cas de cancer par an. Chaque cancer peut être traité. Sa prise en charge est personnalisée et s’adapte au type de cancer et au patient. Selon leurs origines, les cancers seront traités dans les services de spécialités les plus adaptés.

Une technicité et une expertise au service du patient

i

Bon à savoir

Le parcours de prise en charge du cancer dans les hôpitaux Jean-Verdier, Avicenne et René-Muret suit attentivement les recommandations de l’INCA, Institut National du Cancer. N’hésitez pas à consulter le site web de notre partenaire, La Ligue contre le cancer.

Un parcours de soins personnalisé et une prise en charge globale

Au sein d’AP-HP.Hôpitaux Universitaires Paris Seine-Saint-Denis, le patient est assuré d’un suivi individuel et personnalisé à toutes les étapes de la maladie. Du dépistage du cancer jusqu’à sa surveillance après traitement.


À chaque suspicion ou diagnostic de cancer établi, le patient est pris en charge rapidement par un médecin spécialiste de l’organe malade. Le service prenant en charge le patient regroupe toutes les compétences nécessaires dans sa spécialité et organise le parcours de soins du patient, du diagnostic au traitement en passant par les soins de support (psychologues, diététiciennes, assistante sociales, ateliers d’activités physiques adaptées etc.). Le choix thérapeutique se décide au cours d’une réunion de concertation pluridisciplinaire (RCP) à laquelle assistent tous les acteurs de la prise en charge : chirurgien, oncologue, radiothérapeute, radiologue.

i

Bon à savoir

Un lien médecin de ville – hôpital existe ! Pendant toute votre prise en charge, votre médecin traitant restera informé. Il recevra un compte-rendu relatif à votre prise en charge et à votre traitement.

Le service oncologie médicale du groupe hospitalo-universitaire prend en charge tous les traitements médicaux du cancer, c’est-à-dire les chimiothérapies intraveineuses et orales, immunothérapies, thérapies ciblées, hormonothérapies, thérapies géniques. Dans certains cas, les spécialistes peuvent également proposer aux patients de participer à des essais thérapeutiques. La recherche a connu un développement majeur ces dernières années et favorise l’accès à des molécules innovantes. A l’AP-HP.Hôpitaux Universitaires Paris Seine-Saint-Denis, les essais cliniques font partie intégrante de la cancérologie.

Les atouts supplémentaires

  • Le service d’onco-fertilité propose une prise en charge des femmes et des hommes dont le traitement est susceptible d’impacter leurs capacités de reproduction.
  • Une consultation de prévention personnalisée et oncogénétique existe pour certains types de cancers : digestifs, gynécologiques, du sein et de la peau. Cette spécialité permet d’étudier les facteurs de risques personnels et/ou familiaux. Les personnes prises en charge en oncogénétique le sont selon des critères d’éligibilité précis.
  • L’unité onco-gériatrie vise à garantir à tout patient âgé atteint de cancer un traitement adapté à son état grâce à une approche multidisciplinaire. L’unité participe au déploiement territorial de l’UCOG, Unité de Coordination en Onco-gériatrie.

Votre parcours de soins type

Cliquez sur chaque case du parcours pour en savoir plus.

VOTRE ARRIVÉE

A la suite d’une suspicion de cancer, votre médecin traitant ou les urgences vous orientent vers un service ou une spécialité de notre groupe hospitalo-universitaire. Vous rencontrez le médecin spécialiste lors d’une première consultation. Vous allez être examiné. Vos premiers résultats d’examens, si vous en avez, seront étudiés.

Cliquez ici pour la suite du parcours de soins.

VOTRE BILAN DIAGNOSTIC

Une suspicion de cancer est envisagée et vous devrez réaliser des examens pour que le spécialiste établisse un diagnostic. C’est le bilan initial OU vous avez un diagnostic déjà établi mais il manque des examens. On vous propose donc un bilan d’extension. Selon l’organe concerné, vous devrez réaliser certains examens spécifiques. Le médecin vous expliquera quel type de bilan vous concerne.

i

Bon à savoir

Un plateau technique récent, complet et performant permettra de réaliser ces examens au sein du groupe hospitalo-universitaire. Selon les cas, ces examens seront réalisés en hôpital de jour, de semaine ou en hospitalisation complète.

 

Les types d’examens réalisés dans nos hôpitaux :

  • Imagerie : radiologie conventionnelle, IRM, échographie, TEP Scanner, scanner, doppler, mammographie…
  • Radiologie interventionnelle : fibroscopie, endoscopie…
  • Bilan global cardiaques, pulmonaires…
  • Bilan biologique : prélèvement de sang, d’urines, de cellules…

Dans la majorité des cas, un prélèvement de tissu ou de cellules (biopsie, ponction, …) est nécessaire pour poser un diagnostic de cancer. C’est ce qu’on appelle le diagnostic anatomopathologique. Une fois les examens réalisés, les prélèvements et prises de sang seront envoyés aux laboratoires d’anatomie-pathologie et d’analyses. Les résultats seront analysés par des médecins spécialistes. Un diagnostic pourra alors être établi.

Cliquez ici pour la suite du parcours de soins.

LA RÉUNION DE CONCERTATION PLURIDISCIPLINAIRE OU RCP

C’est sur la base des résultats de tous vos examens et d’un diagnostic précis que les équipes médicales se réunissent pour discuter de votre dossier médical et définir le traitement spécifique le plus adapté à votre pathologie. On parle de réunion de concertation pluridisciplinaire. C’est une étape obligatoire pour une bonne prise en charge de votre cancer. Cette réunion pluridisciplinaire est composée de différents spécialistes : radiologue, chirurgien, oncologue, médecin, anatomopathologiste, spécialiste de la médecine nucléaire… Si besoin, des RCP de recours ou d’expert peuvent être envisagées.

Cliquez ici pour la suite du parcours de soins.

ANNONCER ET INFORMER

L’annonce de la maladie est une étape importante du parcours de soin. Suite aux résultats des examens, votre médecin spécialiste a établi un diagnostic qu’il vous annoncera lors d’une consultation. Apprendre que l’on a un cancer est une nouvelle bouleversante. L’objectif de cette consultation est également de vous annoncer quels sont les traitements qui vous sont proposés. Vous repartirez de cette consultation avec un PPS, un Programme Personnalisé de Soins. Il a été défini en RCP et vous permet de visualiser les différentes étapes clés de votre parcours de soins.
Vous pourrez rencontrer une infirmière d’annonce spécialement formée pour vous accompagner. Elle vous proposera un temps d’écoute et de reformulation afin de vous rassurer, de répondre à vos interrogations et de vous réexpliquer quelles sont les étapes et bénéfices souhaités de votre traitement. Selon vos besoins et votre situation personnelle, l’infirmière vous orientera vers l’assistante sociale afin d’étudier vos droits et vers d’autres types de soins de support tels qu’une diététicienne, une psychologue, etc.
Suite à cette consultation, un courrier sera adressé à votre médecin traitant et/ou au médecin qui vous a adressé à notre groupe hospitalo-universitaire. Ils seront informés du diagnostic et du traitement proposé.

Cliquez ici pour la suite du parcours de soins.

SOINS DE SUPPORT

Les soins de support font partie intégrante de votre prise en charge dès l’annonce. Il s’agit de répondre à vos besoins ainsi qu’à ceux de votre entourage, à tous les stades du parcours de soins. Assistante sociale, psychologue, diététicienne, socio-esthéticienne, médiateur… peuvent être sollicités à tout moment. N’hésitez pas à en parler avec votre médecin ou avec les équipes de soins.

La Maison Information Santé, basée à l’hôpital Avicenne, est un lieu d’écoute et d’information au service des patients et des usagers du groupe hospitalo-universitaire. Ses missions s’articulent autour des cancers et des maladies chroniques. Il propose aux patients divers accompagnements pour les aider à mieux vivre la maladie et les contraintes de sa prise en charge. Ce lieu facilite le lien avec les professionnels de santé de l’hôpital et les différentes ressources existantes en ville, grâce à un travail de médiation. Il propose également une programmation de soins de support autour de la nutrition et du bien-être avec des séances d’activité physique adaptée, des séances de sophrologie, des soins de psycho-socio-esthétique, des ateliers d’art thérapie… Vous y trouverez également des contacts d’associations de patients et d’associations prêtes à vous informer et à vous proposer un soutien. Pour en savoir plus sur les soins de support et la programmation, cliquez ici.

Cliquez ici pour la suite du parcours de soins.

VOTRE TRAITEMENT

Votre PPS, Programme Personnalisé de Soins, a été défini en Réunion de Concertation Pluridisciplinaire. Vous connaissez donc le traitement spécifique le plus adapté à votre cancer.
Plusieurs types de traitements existent : la chirurgie, la chimiothérapie et autres traitements médicamenteux, la radiothérapie.

  • Les traitements chirurgicaux en hospitalisation complète ou en ambulatoire : radiologie interventionnelle, technique du ganglion sentinelle, microchirurgie, laser…
  • Les traitements médicamenteux : chimiothérapies, immunothérapies, thérapies ciblées, hormonothérapies, thérapies géniques.

Le groupe hospitalo-universitaire possède des infrastructures et technologies de pointe. Le nouveau bâtiment de 6 000 m2 de l’hôpital Avicenne regroupe 10 salles de blocs opératoires de dernière génération, une salle de surveillance post-interventionnelle au cœur des blocs, le service de réanimation médico-chirurgicale, l’unité de chirurgie, d’endoscopie & d’anesthésie ambulatoire.
Un service de Soins de Suite et de Réadaptation – SSR – et une unité de médecine palliative accueillent les patients à l’hôpital René-Muret de Sevran.

Cliquez ici pour la suite du parcours de soins.

VOTRE SUIVI

Un premier bilan sera réalisé à la fin de votre traitement. Un second bilan sera effectué en moyenne 3 mois plus tard. Ensuite une surveillance rapprochée vous est proposée pendant les années qui suivront l’arrêt de votre traitement. Une visite de contrôle se fait environ tous les 3 à 4 mois. Votre médecin spécialiste référent vous indiquera précisément le programme de votre suivi.

La RECHERCHE

La recherche fait partie intégrante de l’ADN d’AP-HP.Hôpitaux Universitaires Paris Seine-Saint-Denis. Une dynamique importante réalisée en collaboration avec l’Université Sorbonne Paris Nord, l’Inserm et qui intègre les praticiens hospitalo-universitaires des services d’Avicenne, Jean-Verdier et René-Muret.
La recherche est organisée autour de 3 axes :

i

La recherche en chiffres !